Goa : retour sur le continent Indien

Fin de l’île Andaman et retour sur le continent indien. Avant de partir vers Goa, ma prochaine destination, je fais halte à Port Blair. Installation dans une nouvelle guest house, Amina guest house tenue par un couple très gentil et vraiment serviable. Ils sont toujours là quand on a besoin d’eux. Ils me conseillent un très bon restaurant selon mon budget : Le Milan, qui fait aussi des pâtisseries, épicerie et hôtel.

Amina propose des chambres petites mais confortables avec douche WC, ventilateur et même la télé pour 600 roupies, et non 450 Rps selon le lonely planet. Amina me dit ne pas avoir vu les gens du LP depuis trois ans donc ses prix ont augmenté aux fils des années. Cette guest house se situe sur Aberdeen Bazar, c’est un peu bruyant mais cela se calme assez vite.

Nouvelle attente à l’aéroport pour rejoindre Goa. Après plusieurs péripéties je débarque avec un temps chaud et humide. Environ 30 degrés et selon mon chauffeur de taxi 90 % d’humidité. Goa étant un état et non une ville je choisis Anjuna pour y découvrir son fameux marché : le Fea Market. 1050 roupies et 50 kms plus loin nous voici arrivés devant notre nouvelle Guest house, Florinda’s, où la encore les prix sont complètement différent de ceux annoncé par le LP. Le descriptif lui reste vrai. Des chambres disposés tout autour d’un joli jardin avec une petite terrasse au centre. Les chambres sont spacieuses et propres.

Mais revenons un peu à nos moutons au plutôt à notre marché Fea market, très étendu, c’est une vraie ruche. Il y a des stands partout sous des bâches ou des paillasses pour se protéger du soleil. Le marché est très étendu, c’est un labyrinthe qui cache des bars sympa avec des concerts en journée. Une fois avoir fait plusieurs rues du marché je me rends compte que je trouve exactement la même chose : tentures, vêtements, bijoux, sacs cuir, … Il n’y a pas de moments de repos. Tu es toujours sollicité pour visiter le stand, avec toujours la promesse du meilleur prix.

Des taureaux de cérémonie paradent costumés avec leur musiciens récoltant les pourboires à chaque photo prise. Beaucoup critique ce marché, certes ce n’est plus le marché traditionnel d’antan mais on peut trouver son bonheur en souvenirs pour la famille ou les amis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.