Les Jardins de Majorelle et de la Ménara

Après un petit temps d’adaptation et de récupération, nous sommes prêts pour partir à la découverte des trésors de Marrakech. Nous commençons par un petit tour au jardin de la Ménara. C’est un vaste jardin planté d’oliviers aménagé sous la dynastie des Almohades à environ 45 minutes du centre de Marrakech. Au cœur de ce jardin, un grand bassin au pied d’un pavillon sert de réservoir d’eau pour irriguer les cultures. C’est un endroit dit très paisible, à l’écart du tumulte de la ville. J’avoue que je m’attendais à quelque chose d’autre. Quoi je ne sais pas. En tout cas cela nous a permis d’apprendre un peu plus l’histoire et la culture marocaine grâce à Abdeljalil.

Nous retrouvons Mohamed notre chauffeur afin de rejoindre l’emblématique Jardin de Majorelle. Le cadre est complètement différent. Dés l’entrée nous ressentons le calme de cet endroit et surtout sa fraîcheur. De nombreux touristes circulent dans ces allées superbement entretenues où nous pouvons apercevoir des cactus, palmiers, bambous et des nénuphars et lotus d’Asie viennent agrémenter ce magnifique jardin. Cette promenade d’une heure environ, nous fait aussi découvrir les « différentes architectures, dont la villa-atelier du peintre, Yves Saint Laurent, transformée en musée, toutes rehaussées de couleurs vives dominées par le « bleu Majorelle », les bassins, chemins d’eau et fontaines ».

Afin de conclure cette petite balade, nous traversons une palmeraie qui se réduit pour laisser la place à des quartiers résidentiels ou à des hôtels luxueux. C’est dommage car cela dénature la palmeraie qui voit à son tour pousser des stands de tour en chameau ou quad. La civilisation touristique est en marche.

Laisser un commentaire