deuxième jour de trek Ulleri -Ghorepani

C’est reparti pour une nouvelle marche. Il est difficile de quitter mon lit à 6h30 du matin, donc je reste encore un peu et à 7h00 je me réveille. Je me dépêche de préparer mon sac et de filer au petit déj où m’attends une omelette pomme de terre et un thé massala. Un vrai régale. Une fois prêt j’engage mes jambes à nouveau de ce supplice de marche. C’est vraiment pas le genre de chemin que j’apprécie. Les marches me cassent les jambes. Mais un pas après l’autre j’avance sur un rythme tranquille. De toute façon je ne me vois pas piquer un sprint dans cette pente, je ne suis pas encore assez fou et entraîné pour ce genre d’acrobatie.

Pendant 5 heures nous marchons à travers la forêt et la pluie par des averses s’amuse à nous garder tremper. Je teste toujours la veste Gore-tex achetée pour cette occasion et c’est un plaisir que de l’avoir. Je ne suis tremper que par la sueur!! C’est toujours ça de gagner. La fatigue me gagne est j’avoue que j’attends avec impatience la fin de ces marches. Nous passons sous une grande arche qui annonce l’arrivée à Ghorepani et dans un brouillard épais on se dirige vers notre nouvelle guest house. Le même rituel recommence, j’étale mes affaires soit au coin du poêle soit dans ma chambre et je profite d’un bon repas pour reprendre des forces.

Nous restons toute l’après midi à Ghorepani pour nous reposer et ainsi demain matin être suffisamment en forme pour atteindre Poon Hill (un point de vue sur l’Annapurna). En attendant ce moment je fais une petite sieste et je parcours le village de Ghorepani. Enfin juste un petit tour car je ne sais pas où aller. Pleins de rues menant où je ne sais où. J’admire la vue à différents endroits et je me pose peinard un bouquin à la main dans le lodge où tous les autres touristes sont a fond avec leurs smart phone ou tablette consultant leur réseaux sociaux ou leurs mails. C’est calme du coup mais il n’y a pas beaucoup de possibilité pour faire des rencontres.

Le temps passe et il temps pour moi de filer au lit sous un bon sac de couchage chaud. Et oui à 2860 mètres d’altitude, il ne fait pas très chaud. Beaucoup de circulation dans le lodge ce qui ne permet pas de s’endormir rapidement surtout que les cloisons sont très fines.

Ghorepani Sortie de Ghorepani Entrée de Ghorepani Vue du gîte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.