Jour 3 : Ghorepani – Poon Hill – Tadapani

Un réveil au taquer à 4h44 précisément, je cherche Shere partout, j’ai les yeux qui se transforme en radar. Shere doit m’annoncer si nous allons à Poon Hill à 3200 mètres d’altitude (droit d’entré 50 roupies) et peut être admirer une vue magnifique de l’Annapurna South et de Huin Chuli.

C’est décidé nous partons pour Poon Hill. Après une heure d’ascension avec des marches dans tous les sens, j’ai un peu la tête qui tourne. Pas facile à 5 heures du matin de s’engager à la frontale avec presque rien dans le ventre. J’ai un peu de mal à trouver mon rythme et surtout mon souffle. Une fois au sommet, je découvre un grand plateau avec une tour qui permet d’être encore un peu plus haut pour admirer la vue. Beaucoup de touristes sont présents et font chauffer leurs appareils photo. J’avoue j’immortalise aussi l’instant. Le soleil nous fait découvrir petit à petit  l’imposante vue qui s’offre à nous. C’est magique, un instant à savourer sans modération.

Il faut déjà redescendre au lodge pour enfin savourer le petit déjeuner et quitter Ghorepani en direction de Tadapani. Toujours le même chemin des marches, des marches et encore des marches. Beaucoup d’humidité en ce début de parcours dans une forêt verdoyante. Nous terminons cette matinée par une dernière ascension de 20 minutes. Je l’ai senti passé. Vraiment physique et ce qui m’impressionne le plus c’est Shere et Sonam qui continu leur conversation comme si nous étions dans une descente. Cela me montre à quel point ils ont l’habitude des treks. Plus tard Shere me dira que pour lui c’était une balade tranquille!!!

Au sommet nous arrivons dans le village de Tadapani fait de lodge à 90%. Pour la première fois du trek je prends une douche chaude, peu de débit mais qu’importe c’est un pur plaisir. Cette fois je prends vraiment le temps de me détendre et de ne m’occuper de rien. Au loin je vois les branches bouger et les cris des singes raisonnent dans le village. Je ne les vois pas mais j’imagine la scène.

Petite anecdote : Aujourd’hui je me suis fait attaquer par une sangsue. Ce n’est pas très douloureux, on sent juste une petite piqûre. Le souci vient après car une fois enlevé, cela n’arrête pas de saigner. mais bon il parait que ça fait du bien, je verrais demain si mes jambes ont mieux récupéré.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.