Le Machu Picchu pratique : acheter son billet – rejoindre le Machu Picchu – gérer sa journée

Acheter son billet

Nous avons réservé nos billets sur le site officiel : machupicchu.gob.pe bien qu’il soit en anglais ou en espagnol, (italien ou brésilien) c’est assez simple de comprendre.

Le site permet de voir en tant réel les disponibilités des billets d’entrée et les disponibilités du chemin de l’Inca (complet et à partir du km 104).

Attention on ne peut payer qu’avec une carte VISA et il y a un délai de 6h entre la réservation et le paiement.

Nous nous y sommes pris 2 mois en avance. Nous avons réservé nos billets d’entrée au mois de février pour le 24 avril. Nous avons « choisi » le combo Machu Picchu + la Montana.

2 mois avant :

  • il n’y avait plus de place pour faire le chemin de l’Inca

  • il n’y avait plus de place pour le combo Machu Picchu + l’Huayna Picchu

Il aurait donc fallu s’y prendre encore plus en avance (les places sont plus limitées que pour les autres sites).

Le jour J (le 24 avril donc) :

  • il restait de la place pour le combo Machu Picchu + la Montana

  • il restait de la place pour le Machu Picchu seul

Le mois d’avril étant encore hors saison, il aurait donc été possible d’acheter les billets le jour même, sans réservation préalable.

Comment choisir son billet ?

D’abord, il faut savoir ce que vous voulez faire :

Le Machu Picchu = le site archéologique, la visite « classique » du Machu Picchu composée des légendaires ruines. Le site est entouré de deux montagnes qui se font face : l’Huayna Picchu et la montage Machu Picchu. Ces deux montagnes sont accessibles à partir du site du Machu Picchu. Oui c’est un peu confusionnant le fait que le site archéologique et la montagne ait le même nom. Nous on a mis du temps à le capter. C’est pour cela que sur les billets, ils ont nommé la montagne Machu Picchu « la Montana ». ><2500 places par jour><

L‘Huayna Picchu : c’est la grande montagne que l’on voit sur toutes les photos « cartes postales » du Machu Picchu. Il semblerait que le chemin de l’Huayna Picchu soit plus court mais plus difficile que celui de la Montana. Ce ne serait pas recommandé aux personnes qui ont le vertige. Nous n’avons pas expérimenté ce chemin, aussi, on ne va pas trop spéculer et parler seulement des choses que l’on connaît. Selon les informations qui se trouvent au pied de l’entrée du chemin, ce serait une boucle qui durerait entre 45 mins et 4h selon le parcours que vous voulez faire (voir image). >< 400 places par jour ><

La Montana = la montagne Machu Picchu : c’est un chemin plus long, avec une ascension constante fait uniquement d’escaliers construits dans la roche : les marches sont très irrégulières, parfois glissantes, plutôt éprouvant donc. Pour en savoir plus, venir lire cet article. >< 800 places par jour ><

  • Vous ne pourrez choisir que l’une ou l’autre des montagnes, ce n’est pas possible de faire les deux avec un même ticket d’entrée.

  • Il n’est pas possible non plus de prendre un billet seul pour l’une des montagne. Le billet est toujours combiné avec l’entrée au site archéologique.

  • Sachez que pour prendre la photo « mythique », il n’est pas nécessaire d’escalader l’une ou l’autre de ces montagnes. Cette vue est accessible depuis le site archéologique du Machu Picchu.

  • Si votre timing est serré, réfléchissez bien car si vous souhaitez passer plus de temps à explorer les ruines, il vaudrait peut-être mieux ne pas grimper de montagnes car les ascensions aller-retour prennent tout de même beaucoup de temps.

  • Si vous décidez de commencer par explorer le site du Machu Picchu et faire le circuit recommandé, vous serez alors dirigés vers la sortie du site. Pas d’inquiétude, vous pourrez entrer de nouveau sur le site en refaisant tamponner votre billet et ainsi faire ensuite l’ascension. Vous n’avez le droit qu’à une seule sortie, et deux entrées. Vous ne pourrez pas rentrer une troisième fois si vous voulez retourner sur le site voir une partie que vous n’auriez pas eu le temps de faire.

Une fois que vous savez ce que vous voulez faire, il va falloir choisir les horaires :

Machu Picchu seul1er tour : le matin2ème tour : l’après-midi
Machu Picchu + Montana *Groupe 7h – 8h Groupe 9h – 10h
Machu Picchu + Huayna Picchu *Groupe 7h – 8h    Groupe 10h – 11h

 *les heures proposées correspondent aux heures entre lesquelles vous pourrez accéder au site de la Montana ou de l’Huayna Picchu.

Voilà, maintenant vous savez ce que vous voulez, il ne reste plus qu’à réserver sur le site. Cela se passe en 3 étapes :

  • Réserver : onglet « reservation » du site : sélectionner le billet d’entrée que vous souhaitez et la date, indiquer la quantité, compléter vos coordonnées, vérifier le tout et cliquer sur Book.

  • Payer : onglet « payments » du site : insérer le numéro de réservation que vous avez reçu par mail, compléter les champs de paiement.

  • S’enregistrer : onglet « check-in » du site : entrer le code de réservation et vous obtiendrez vos billets officiels à imprimer et à emmener le jour J.

Rejoindre le Machu Picchu

Nous avons longuement cherché sur internet comment rejoindre le Machu Picchu, sans agence et au moindre coût et ça n’a pas été facile de se repérer, chacun y allant de sa petite recette : en bus, en train, à pied… en dormant ici ou en dormant là… Car tout le monde est unanime pour dire que le Machu Picchu c’est cher, notamment si on prend le train pour le rejoindre.

Voici quelques noms clés qui vous permettront de vous organiser le mieux possible :

Aguas Calientes ou Machu Picchu Pueblo : c’est le village qui se situe au pied du Machu Picchu. C’est à partir d’ici que l’on accède au site, à pied ou en bus (sauf si évidemment vous faites le chemin de l’Inca). C’est ici que certaines personnes dorment.

Ollantaytambo : mise à part ses ruines Incas, c’est aussi le lieu où l’on peut prendre le train en direction d’Aguas Calientes. C’est la station de gare la plus proche d’Aguas Calientes, côté sud. C’est ici que certaines personnes dorment, et prennent le train le matin (la nuit) très très tôt.

La station hidroelectrica : elle se situe de l’autre côté d’Aguas Calientes. C’est la station de gare la plus proche du village, côté nord. 2 solutions : prendre le train pour rejoindre Aguas Calientes ou y aller à pied.

Santa Maria et Santa Teresa : villages qui permettent d’accéder à la station hidroelectrica par la route, à partir d’Ollantaytambo.

Voilà, vous savez tout, à vous de faire votre mixture, en fonction de votre porte-monnaie, de votre envie de marcher ou non.

On n’a pas la recette miracle, mais voici comment on a fait :

J-1 avant le Machu Picchu → Une histoire de trajet :

  1. De Cusco, nous sommes partis à Urubamba (car nous y avons fait un arrêt aux Salines de Maras). C’est à Urubamba que nous avons laissé nos gros sacs et avons prévu une nuit pour le chemin retour >< 1h15 de trajet.

  2. De Urubamba, nous avons pris un mini-van jusqu’à Ollantaytambo : 30 minutes de trajet. Nous sommes partis à 9h du matin. Il est évidemment possible de prendre un trajet direct Cusco-Ollantaytambo en mini-van, pour 10 soles/personne (il faut donc compter entre 1h45 et 2h de trajet).

  1. A Ollantaytambo, nous avions l’intention de prendre un transport local jusqu’à Santa Maria, puis de Santa Maria jusqu’à Santa Teresa et enfin de Santa Teresa à la station hidroelectrica, sans trop savoir si tout cela était possible, à quel prix , en combien de temps et à quels horaires….

    Puis, en arrivant sur la place principale d’Ollantaytambo, nous sommes tout de suite interpellés par une jeune femme qui nous propose un trajet direct Ollantaytambo-Station Hidroelectrica…c’est vrai que c’est séduisant : trajet direct, pas de prise de tête, pas d’inquiétude, on a juste à se poser… bon ok, on se laisse tenter et on oublie nos principes de « on fait tout tout seul pour payer moins cher ». On négocie le trajet de 45 soles/personne à 30 soles par personne (on aurait pu et du négocier plus car plus tard on a appris que c’est le prix pour le trajet Cusco-Station Hidroelectrica). Bref. Le bus part à 10h10, et d’Ollantaytambo à la station Hidroelectrica il y a environ 4h de route.

  2. A la station Hidroelectrica nous réservons notre trajet retour pour le lendemain. Eh oui, il vaut mieux s’assurer qu’il y aura bien un véhicule pour nous ramener ensuite vers Urubamba, là où nous avons laissé nos sacs et avons prévu de passer la nuit le lendemain après le Machu Picchu. Nous serons attendu entre 14h30 et 15h. Voir point n°9.

  3. De la station Hidroelectrica nous décidons de rejoindre Aguas Calientes à pied. C’est facile, aucun risque de se perdre, il faut suivre la voie ferrée. Ce n’est pas dangereux, il y a des sentiers aménagés et des espaces suffisamment larges entre la voie ferrée et le chemin. Quand un train passe (il prévient de son arrivée par de nombreux coups de klaxons), il suffit simplement de s’éloigner des rails. Au début ça grimpe dur, mais ça ne dure pas, ensuite le chemin est facile, tout plat, et agréable car il traverse la forêt et longe la rivière Urubamba. Nous mettrons 2h30 à faire environ 10km et arriver aux portes d’Aguas Calientes. Encore un peu pour rejoindre notre hôtel qui se trouve au centre-ville.

  4. Nous avons donc passé une nuit à Aguas Calientes. La ville est mignonne, ultra-touristique il faut s’en douter, un peu plus chère que dans les autres villes du Pérou, mais il y a tout de même moyen de trouver des hébergements et des restos abordables.

    Nous achetons notre billet de bus pour rejoindre le site du Machu Picchu pour le lendemain matin. Il est possible de rejoindre le site à pied, via un chemin aménagé, qui grimpe qui grimpe qui grimpe… Nous, ayant pris le billet « Machu Picchu + montana » nous avons décidé de nous ménager sachant qu’il y aurait beaucoup à grimper une fois sur le site. De plus, notre timing était trop serré pour pouvoir le faire à pied.

    Nous achetons également des sandwichs que nous mangerons en dehors du site (car apparemment c’est interdit).

      Gérer sa journée

    Jour J pour le Machu Picchu → Une histoire de timing !

  5. Le Jour J, réveil à 4h40 et nous prenons les premiers bus qui montent au site. Les premiers bus partent à 5h30, mais quand nous y sommes, il y a déjà beaucoup beaucoup de monde qui attend. Le premier arrivé est le premier servi. Heureusement les bus arrivent et enchaînent très rapidement. Nous grimpons dans notre bus à 5h45. Il met entre 20 et 25 minutes pour accéder à l’entrée du site.

  6. Pour les détails sur comment ça se passe en arrivant sur le site, vous pouvez lire cet article. Ici je vais m’en tenir au timing. En effet, le site ouvre à 6h du matin. Nous devons accéder à la montana entre 7h et 8h du matin. Nous devons être à la station hidroelectrica entre 14h30 et 15h, sachant qu’il y a 2h30 de marche au minimum…. oui oui, les méninges fonctionnent à toute vitesse hin ?!

    Nous avons choisi de commencer par la visite du Machu Picchu, par nous-même donc, de 6h à 7h50. Puis Antoine a rejoint la montana à 8h pour n’en redescendre qu’à 10h10, puis me rejoindre à l’entrée du site à 10h45. Nous décidons de descendre du site à pied et non en bus. Nous mettrons 1h à descendre les nombreuses marches (mieux vaut que ce soit dans ce sens là!).

    Puis il reste encore le chemin retour jusqu’à la station Hydroelectrica : normalement 2h30 de marche, mais nous serons tellement au taquet que nous mettrons seulement 1h55. Du coup, nous sommes même un peu en avance au point de rendez-vous.

  7. Le point de rendez-vous, parlons-en. Heureusement, le notre se trouve dans un restaurant, à quelques centaines de mettre de la station de gare. Heureusement, car là-bas il y a tous les autres transports des autres personnes et c’est vraiment le bazar. Des noms sont criés dans tous les sens, tout le monde est perdu et ne sait pas où aller.

    Nous on se dirige à notre restaurant, mais en fait ça ne sera pas plus simple : le mini-van nous emmène au final à la gare, nous devons changer de mini-van une première fois. On attend que tout le monde soit là pour partir, mais quand il est presque plein, on nous demande à tous les deux de sortir, pour au final aller dans un troisième mini-van qui sera presque vide. Et oui, il faut encore attendre les personnes manquantes… Au final, on ne partira qu’à 15h30, dans un mini-van à destination de Cusco. On demande au chauffeur de descendre à Urubamba, ce qui ne posera pas de problème (mais en payant le même prix).

  8. 5h de route seront nécessaires pour rejoindre Urubamba, c’est donc à 21h que nous retrouvons enfin nos lits (et nos sacs!).

Coût total de l’opération pour deux personnes :

  • 2 billets « Machu Picchu + montana » : 416,12 soles soit environ 106€41

  • 2 trajets Cusco – Urubamba – Ollantaytambo : 15 soles soit environ 3€83

  • 2 trajets Ollantaytambo – Station hidroelectrica : 60 soles soit environ 15€

  • Une nuit à Aguas Calientes : 54 soles pour 2 lits en dortoir soit environ 13€49

  • 2 trajets en bus pour accéder au site : 78 soles soit environ 19€48

  • 2 trajets retour Station hidroelectrica – Urubamba (même prix pour Cusco) : 60 soles soit environ 15€

Autres frais : les repas (nous avons préparé des sandwichs pour le J-1 midi et acheté pour le Jour J midi). Dîner restaurant à Aguas Calientes pour 40 soles pour 2 soit environ 10€.

Total de 683,12 soles, soit environ 174€70 pour 2

Soit 87€35 par personne

ps : merci à popa-moman de nous avoir offert les billets d’entrée, ça amorti aussi beaucoup les frais hihi !

Maintenant que vous savez tout de l’aspect pratique, dans le prochain article nous allons vous conter notre expérience du Machu Picchu. Entre journée speed, visite par nous-même, marches et lamas, ce fut une journée complète. Non non, je ne vous spoilerais pas la vue que l’on a eu. Pour la voir, il faut venir ici !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.