A la découverte du Machu Picchu

Nous prenons la route vers la gare d’Ollantaytambo. Nous voyons le soleil se lever doucement. Nous arrivons 30 minutes après et embarquons vers les 6h10 pour un départ du train à 6h40. Nous avons environ 1h30 de train.
Le paysage en cours de route est vraiment chouette. Nous avons le droit à une boisson et un petit encas gratuit. Une fois les 1h30 passées nous arrivons à la gare d’Aguas Calientes.

De là, nous avons encore 30 mins de navette grimpant sur des chemins étroits au site du Machu Picchu. Encore une fois le paysage est magnifique. Le ciel est bleu et le soleil chauffe déjà, cela présage une belle et chaude journée. Nous arrivons sur le site et commençons la visite vers les 9h. Nous avons 2h30 de visite.

Notre groupe est scindé car les groupes ne peuvent pas excéder 20 personnes par guide. Il y a une petite ascension à faire puis le reste de la visite se fera facilement. Nous avons bien fait d’y aller maintenant car dès le mois d’août il y aura une nouvelle organisation plus restrictive pour les visites du Machu Picchu. En tout cas le site est vraiment splendide, nous en prenons plein la vue !

Le Machu Picchu se trouve entre les montagnes escarpées. On y accédait autrefois uniquement par un sentier étroit construit par les Incas (chemin de l’Inca).
D’après les archéologues, le Machu Picchu est divisé en deux grands secteurs : la zone agricole formée par un ensemble de terrasses de cultures qui se trouvent au sud ; et la zone urbaine qui est celle, on le suppose, dans laquelle vivait ses occupants et où se déroulaient les principales activités civiles et religieuses. Cette zone urbaine comprenait le quartier sacré, le quartier populaire et le quartier des nobles et ecclésiastiques. A son apogée, le Machu Picchu devait compter quelques 500 habitants. Il fallut des milliers d’ouvriers et 50 années pour construire la citadelle.

Nous embarquons dans le train du retour vers 14h puis démarrons à 14h30. Nous arrivons à la gare d’Ollantaytambo et prenons la camionnette direction l’hôtel d’Urubamba. Nous nous posons quelques minutes et décidons d’aller dans le centre situé à 15/20 mins à pied. Malheureusement, il n’y a rien à voir dans le centre à part des « botica » (pharmacies) ou des restos. Nous faisons demi-tour et regagnons notre chambre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.