Monteverde, il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille !

Nous prenons le bus à partir de La Fortuna, il est tôt le matin, mais il y a déjà beaucoup de monde, surtout des touristes il faut dire. Monteverde est une des destination phare du Costa Rica, nous ne nous attendons pas à être seuls comme ce fut le cas dernièrement. Dommage, on y prend goût.

Le bus démarre à 8h, direction Tilaran. Après 2h10 de trajet, nous arrivons à Tilaran, pour prendre un autre bus qui partira en direction de Monteverde. Le bus est complet, c’est dire la popularité du lieu. La route grimpe et est sinueuse, normal, nous sommes dans une région montagneuse.

Monteverde, ou Santa Elena, est perché à 1400m d’altitude. Après 2h20 de route nous arrivons à destination et sommes accueillis par la pluie. Notre auberge de jeunesse n’est pas loin, l’endroit est correct, malgré une petite chambre.

Dans le mini centre-ville de Monteverde, il n’y a que des boutiques de souvenirs, agences de voyage, quelques restaurants et un supermarché.

La réserve Bosque Nuboso Monteverde

Nous pensions qu’il fallait prendre le bus au terminal de bus pour se rendre à cette réserve biologique, mais non, le bus nous attend dans le centre-ville.

Comme à notre habitude, nous partons tôt le matin et prenons un des premiers bus qui part à 7h30. Après une vingtaine de minutes de bus, nous arrivons à l’entrée de la réserve biologique, forêt tropicale humide, presque toujours dans les nuages, sauf ce matin !

On paie notre droit d’entrée sans guide, on nous remet une carte avec les différents sentiers et on nous conseille un parcours selon le temps de marche que l’on souhaite.

On commence sans plus attendre notre parcours de 3h. La forêt est effectivement humide car même s’il ne pleut pas, ça goutte de partout. La végétation est dense et très belle, je photographie d’ailleurs de nombreuses plantes et fleurs tout au long du parcours. Il faut dire qu’il n’y a pas beaucoup d’animaux, enfin, on n’en voit pas beaucoup en tout cas, mais ça on le savait, on nous avait prévenu. On entend beaucoup de chants d’oiseaux sans jamais les voir. Mais rien que tous ces différents chants sont très appréciables à écouter. On en aura quand même aperçu des oiseaux, des sortes de grosses dindes/poules noires au bec rouge, des petits oiseaux jaune et rouge, plusieurs colibris que j’ai réussi à photographier ! 2 belles photos sur 15 ! Mais surtout, on aura réussi à voir un quetzal ! Il est considéré comme l’un des plus beaux oiseaux tropicaux du monde, c’est l’emblème de la région et de l’époque pré-colombienne. Il est magnifique avec sa tête hérissée et son plumage vert.

Nous avons passé presque 5h dans le parc. En attendant le retour du bus, nous allons patienter au Colibri Café où nous prenons pâtisseries et boissons chaudes. Autant dire que ce café porte bien son nom car des mangeoires avec de l’eau sucrée attirent de nombreux colibris, il y en a plein, de différentes espèces, différentes couleurs, différentes tailles, ils sont tout simplement incroyables. On arrive à faire de belles photographies car ils ne bougent pas trop quand ils sont près des mangeoires. On passe donc un excellent moment, puis il est temps de rejoindre le bus. D’ailleurs le temps se gâte et les épais nuages arrivent.

Le Frog Pond Ranario

Situé à quelques pas de l’hôtel, le Frog Pond Ranario abrite plus de 25 espèces de grenouilles, crapauds et autres amphibiens indigènes vivant dans de grands terrariums aux simulations naturelles.

Parmi les grenouilles et les crapauds présents figurent la grenouille flèche colorée, la grenouille couronnée, le crapaud marin, la grenouille léopard, la grenouille en sablier et la célèbre grenouille aux yeux rouges.

Certaines grenouilles sont diurnes et d’autres sont nocturnes.

Il y a différentes formules proposées aux visiteurs :

  • tour guidé des grenouilles pour 13$50/personne

  • tour guidé des insectes pour 13$50/personne

  • tour guidé des papillons pour 13$50/personne

  • un combo des trois pour 20$/personne, avec possibilité de revenir la nuit sans guide

  • tour guidé de nuit à 40$/personne

Bon, évidemment on a pris la formule combo. A noter que les papillons et les insectes sont morts. Ils sont punaisés dans de jolis cadres. Bon ok, ils ont quand même 2/3 terrariums avec quelques insectes dans la salle d’expo, et une petite serre aux papillons mais surtout ne prenez pas un tour spécial insecte ou spécial papillon, vous seriez très déçus.

Nous optons donc pour le tour guidé insectes/papillons/grenouilles avec Santiago. Très sympathique, il s’exprimera en anglais et même que l’on comprendra tout ! Nous commençons par l’expo aux centaines de papillons épinglés, venant de tous horizons. On y trouve évidemment les magnifiques papillon morpho bleus, que nous avons eu la chance d’observer en vrai lors de nos aventures dans la jungle.

Nous passons ensuite aux insectes. La plupart sont épinglés, quelques uns sont vivants comme une mygale, des scorpions et des phasmes. Il y a aussi des petites tortues.

Nous passons ensuite dans la petite serre aux papillons. Nous voyons plusieurs espèces virevolter autour de nous. Ils sont beaux, il y en a des très gros et des tout petits tout colorés.

Enfin, nous arrivons aux choses sérieuses : les grenouilles. Nous en prenons plein les yeux, nous voyons le grand crapaud, la grenouille poison colorée, la célèbre grenouille vert aux yeux rouge. Les grenouilles vivent dans de grands terrariums, fournis en végétation. Nous participons à la recherche des grenouilles avec Santiago grâce à la lampe de poche que l’on nous a remis à l’entrée. En tout, nous passons 1h à observer des grenouilles diurnes, des nocturnes, des petites, des grosses, des colorées, des marrons, des terrestres, des arboricoles… bon, pour les nocturnes, elles étaient endormies, nous repasserons donc ce soir.

Nous avons apprécié cette visite ainsi que toutes les explications fournies par Santiago.

Le soir venu, nous y retournons. On nous redonne des lampes de poche, et nous commençons notre exploration. Nous sommes seuls, sans guide. Nous nous débrouillons bien et nous trouvons toutes les grenouilles. Effectivement, elles sont beaucoup plus actives que ce matin. Nous en découvrons donc de nouvelles que nous n’avions pas vu le matin même. Nous prenons notre temps, nous flânons. Nous voyons une personne du personnel ouvre un des terrarium pour nourrir les grenouilles. Il nous aide à prendre de belles photos sans la vitre qui nous gêne. Sympa ! Il restera un peu avec nous à nous faire découvrir la salamandre mais aussi des oiseaux qui viennent nicher dans les arbres du complexe. On découvre ainsi le magnifique oiseau du Nicaragua, le motmot.

2 jours se sont écoulés, et c’est la fin de notre aventure à Monteverde. Sachez qu’il y a énormément de choses à faire et à voir aux alentours de Monteverde. Vous pouvez facilement y rester plus de temps.

Prochaine destination : Quepos – Manuel Antonio. Autre destination très touristique du Costa Rica.

Infos pratiques :

Bus de Monteverde à la réserve biologique : 2$/personne/trajet, soit environ 1€80

Droit d’entrée à la réserve biologique de Monteverde : 22$/personne soit environ 19€60

Droit d’entrée au Frog Pond Ranario : combo insectes + papillons + grenouilles en visite guidée + accès le soir sans guide : 20$/personne soit environ 17€80/personne

Si vous vous demandez pourquoi il y a si peu de photos depuis quelques temps, la réponse est au prochain épisode.

Laisser un commentaire