Passer son Open Water sur l’île de Koh Tao

La plongée : Koh Tao est l’endroit le moins cher au monde pour pratiquer la plongée. Cela va aussi bien du baptême de plongée, à la plongée de loisirs (plongée de nuit, plongée en eaux profondes, plongée d’épave), aux cours et spécialités, aux stages, au monitorat, etc etc.

Il y a de nombreux clubs (vraiment très nombreux) sur l’île. N’hésitez pas à comparer les tarifs. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’anglais, il y a des club français.

Nous concernant, nous avons passé notre Open Water avec un club français SSI French Kiss Divers. L’accueil très sympathique de ce club dès notre arrivée sur l’île nous a conquis.

L’Open Water SSI, qu’est-ce que c’est ? C’est une certification. Elle apporte au plongeur les compétences nécessaires pour plonger en toute confiance et en tout sécurité jusqu’à une profondeur de 18m.

Déroulement avec French Kiss Divers.

La formation pour l’obtention de la certification se déroule sur 3 jours. Il y a une partie théorique et une partie pratique avec 6 plongées en milieu naturel (selon les clubs, il est possible que les premières plongées se fassent en piscine). Il n’y a pas besoin d’avoir de pré-requis nécessaire, mais il vaut tout de même mieux être un minimum à l’aise sous l’eau.

L’inscription : dès le débarquement sur l’île, nous nous sommes dirigés vers le French Kiss Divers de Mae Haad afin de compléter de dossier d’inscription : quelques questions d’ordre administratives et quelques questions sur le pourquoi ça nous intéresse et comment nous les avons connu. Puis il y a une partie plus importante qui concerne les questions médicales. Il y a toute une série de questions pour savoir si vous avez les conditions médicales voulues. Si jamais il y a un doute, l’équipe est là pour en discuter avec vous. Si vraiment il y a des gros doutes, ils pourront peut-être vous demander de passer une visite médicale.

Le club possède son propre taxi. Que vous soyez hébergés sur Sairee ou Chalok, un taxi gratuit assure des navettes le matin pour venir vous chercher et le soir pour vous déposer à votre hôtel.

Au moment de notre inscription, on nous a donné des identifiants pour pouvoir accéder aux cours théoriques en ligne à potasser pour le lendemain. A peine arrivés sur l’île que nous avons déjà des devoirs à faire le soir 🙂 c’est donc dans une ambiance studieuse que nous avons lu nos chapitres 1, 2 et 3 et répondu aux questions tests pour savoir si nous avions tout bien compris. Autant ne pas vous le cacher, ça prend beaucoup de temps de lire tout ça !

Jour 1 : le matin, nous avons rejoins le club de Chalok (à quelques minutes à pied du Tropicana Resort). La matinée est consacrée à un cours théorique et l’après-midi à la pratique en milieu naturel. Nous sommes un groupe de 4.

Cyril, notre instructeur pour ces 3 jours, nous redétaille les points des chapitres que nous avons lu la veille. Nous avons bien fait car nous ne sommes pas largués avec les termes techniques. Cyril simplifie, réexplique, donne des exemples. La matinée passe assez vite.

Un taxi passe ensuite nous prendre pour nous emmener au club de Mae Haad. Nous avons le temps de déjeuner puis d’essayer notre équipement pour trouver la bonne taille (combinaison, palmes). Une petite barque vient nous chercher, avec d’autres personnes du club, pour nous emmener jusqu’à un bateau plus imposant. C’est un ancien bateau de pêche reconverti en bateau pour plongeurs. De nombreuses bouteilles sont alignées sur le pont. Le capitaine et son équipe sont très sympas et très aidants. Ils sont aux petits soins.

Nous nous équipons sous le regard bienveillant de Cyril. Nous effectuons les contrôles pré-plongée appris le matin même, Cyril nous fait le briefing de la plongée (objectifs, récapitulatif des exercices). Et puis il est temps de se lancer : palmés, masque et détendeur en bouche, main sur la ceinture de lest, pas de géant au bord du bateau et plouf ! Nous voilà dans l’eau ! On essaye de respirer d’une manière équilibrée, on effectue des manœuvres et on coule.

Pour ce premier jour, nous restons à une faible profondeur pour effectuer toute une série d’exercices. Nous nous mettons à genoux au fond de l’eau, tous les 4 face à Cyril. Il nous explique une première fois les exercices avec des gestes, puis il explique une seconde fois en faisant lui-même l’exercice, et enfin, c’est à nous de réaliser l’exercice, chacun notre tour. A chaque fois, il nous tapera dans la main quand l’exercice est bien réalisé. Il est très encourageant, même sous l’eau ! Quelques exemples d’exercices : enlever/remettre son détendeur, enlever/remettre le masque sous l’eau, utiliser le détendeur de secours.

Après 34 mins de première plongée, nous remontons au bateau, nous changeons de bouteille et nous faisons une pause de 10 mins avant de replonger une 2ème fois. Cette fois-ci nous ferons les exercices tous ensemble et nous ferons une petite balade pour tester et apprendre à maîtriser notre flottabilité. La deuxième plongée aura duré 37 mins.

De retour sur la terre ferme, Cyril nous montre comment nous devons nettoyer le matériel.

Enfin, pour terminer cette riche journée, nous complétons notre livret de plongée.

Le soir, nous devons potasser les chapitres 4, 5 et 6. Ça ne rigole pas, demain c’est déjà l’examen !

Jour 2 : matinée de cours théoriques qui récapitulent les chapitres lus la veille, il y a moins de termes techniques, donc ça passe plutôt vite. Puis, après ce cours théorique, nous enchaînons directement avec l’examen. Il s’agit d’un QCM de 50 questions. Il faut avoir 80% de bonnes réponses. Cyril nous transmet les questions, puis quitte la pièce. Nous complétons le questionnaire chacun de notre côté, puis nous comparons nos réponses et nous en discutons entre nous. Ce sont les mêmes questions que l’on retrouve dans les cours théoriques en ligne, autant dire que c’est cadeau. Après vérification avec Cyril, nous avons fait une seule mauvaise réponse soit 98% de réussite. Cool !

Un taxi vient ensuite nous chercher pour nous emmener au club de Mae Haad afin de réaliser deux nouvelles plongées en début d’après-midi.

A bord du bateau, on fait le briefing, on s’équipe seul, on effectue nos contrôles pré-plongées à deux, Cyril nous fait confiance. Rémy, en stage de monitorat avec Cyril, jette tout de même un petit regard.

Une fois à l’eau, pour rejoindre le point voulu, nous faisons 3 exercices de remorquage d’un plongeur fatigué en surface. Arrivés à l’endroit voulu, nous faisons toute une série d’exercices dans l’eau et en surface : enlever et remettre sa ceinture de lestage, enlever et remettre son gilet, faire 3 remontées d’urgence, enlever son masque, nager un peu les yeux fermés et remettre son masque (moi je n’aime pas très beaucoup ça) et nous avons tout réalisé avec succès. Comme nous avons été de bons élèves, nous rentrons au bateau sous l’eau, nous avons pu ainsi profiter un peu plus de la vie sous-marine et découvrir toutes ses merveilles. Cette plongée a duré 50 minutes et nous avons été à environ 5m de profondeur.

On remonte sur le bateau, on change de bouteille, on fait une petite pause et c’est reparti pour la deuxième plongée de la journée.

Pour la deuxième plongée nous commençons par une petite balade sous-marine, puis nous faisons quelques exercices sous l’eau : enlever/remettre son masque ; enlever/remettre son détendeur, puis nous repartons en balade. Nous aurons vu des poissons-anges, une murène, une raie jaune à points bleus, de nombreux poissons colorés de toutes tailles, des coraux, des anémones, c’est magnifique. Cette deuxième plongée a duré 33 mins et nous avons plongé à environ 8m de profondeur.

Ce soir nous n’avons pas de révision à faire. Bon ce n’est pas une raison pour se coucher tard car demain, nous devons être prêts pour 6h30 du matin !

Jour 3 : levés à 5h30, nous sommes au rendez-vous au Club de Chalok où un taxi vient nous chercher vers 6h30. A Mae Haad, nous sommes accueillis par Cyril, toujours de bonne humeur. A notre arrivée, des petites pilules jaunes sont distribuées pour ceux qui ont le mal de mer, car aujourd’hui nous allons nous éloigner en bateau pour découvrir d’autres sites de plongée.

Le bateau se dirige vers Chumphon Pinnacle, site très prisé pour sa vie sous-marine très riche. Briefing, équipement, contrôles pré-plongée, vous connaissez la chanson maintenant.

L’entrée dans l’eau est assez tumultueuse car il y a beaucoup de houle. Nous devons descendre dans l’eau en longeant une corde, mais nous avons déjà bien du mal à chopper la corde. Petit moment de stress je dois bien l’avouer car nous sommes ballottés dans tous les sens, nous sommes tout proche du bateau, il est important de plonger vite pour éviter tout risque, aussi Cyril prend les choses en main, avec rigueur mais tout en étant très attentif à nous et à notre souffle. Il faudra quelques minutes sous l’eau pour que notre souffle se remette de ses émotions, mais comme nous longeons une corde sous l’eau, ça nous laisse le temps de reprendre nos esprits. Les oreilles se bouchent, les masques se compriment mais nous faisons ce qu’il faut pour y remédier. Une fois en bas, nous avons lâché la corde et nous avons commencé à nous balader, en binôme, en suivant Cyril. Nous avons vu énormément de poissons, dont des bancs très impressionnants. C’est fou de voir comment ils tolèrent la présence de plongeurs, ils n’ont pas peur et nous nageons littéralement avec eux. C’est une sensation incroyable. L’objectif de la plongée est d’atteindre les 18m. Aujourd’hui nous sommes équipés de montres, cela nous permet de suivre notre progression. Cyril, également subjugué par la vie sous-marine, commettra un petit écart involontaire en nous faisant descendre au-delà des 18m, mais chut il ne faut pas le dire trop fort. Nous avons vu des mérous, des platax, des anémones, des barracudas pickhandle, entre de nombreux autres.

Au moment de remonter, après 30 mins, nous faisons le palier des 5m pendant 3 minutes puis nous remontons à la surface, de nouveau dans la houle. Comme toujours, nous gardons masque et détendeur en bouche même sur l’échelle permettant d’accéder au bateau et aujourd’hui nous en voyons bien l’intérêt !

Le bateau redémarre et se dirige vers un autre site de plongée : twins rock.

Briefing, équipements, contrôles,…. et nous re-sautons dans l’eau à 9h30. Il y a beaucoup moins de houle, c’est plus agréable. Nous descendons dans l’eau sans l’aide de la corde. Nous allons moins profond (15,5m au maximum), et nous faisons une petite pause exercice de quelques minutes au milieu de la plongée. Nous avons fait une très jolie balade de 45 mins, où nous aurons notamment vu des poissons-clowns, une raie jaune à points bleus, des big eye trevally, des balistes, etc.

De retour au port, nous faisons le débriefing et nous remplissons notre carnet.

Le moment est venu de se quitter, merci pour tout Cyril. C’était 3 jours intenses et très riches en émotion, en expérience, en apprentissage ! Maintenant nous allons pouvoir nous reposer et découvrir l’île que nous n’avons pas encore eu le temps d’explorer !

Infos pratiques :

– Open Water : 8 600 bahts, soit environ 223€

Laisser un commentaire