Petit Train et bus pour Munnar

Après avoir repris des forces, j’embarque dans un touc touc qui me conduit à la gare.
Sur le quai de la gare j’entame la discussion avec un suisse en voyage autour du monde sans date retour. Nous attendons ensemble l’arrivée de notre train. Lorsqu’il arrive, je suis impressionné, cela n’a rien a voir avec un train européen. Le train est très long, la locomotive donne l’impression d’être puissante.

Après avoir trouvé ma voiture en classe couchette, un enchevêtrement de petits compartiments apparaît, tous ouverts est relié par un long et fin couloir. De puissants ventilateurs servent de climatiseur. Le train s’élance et prend sa lente vitesse de croisière et nous plonge dans un sommeil mouvementé. Il faut toujours garder ces billets à porter de main car ici aussi un contrôleur passe vérifier les titres de transport quelque soit l’heure.

Au réveil une discussion s’engage avec des indiens à propos de ma destination dans le Kérala. Au lieu de rejoindre Ernakulam, ils m’indiquent de descendre avant à Thrissur, pour ne pas être pris dans les bouchons, et ensuite de prendre deux bus pour rejoindre Munnar. Après 13 heures de train et 7 heures de bus j’arrive à Munnar, à 1500 mètres d’altitude.

J’apprécie la température car à 1500 mètres d’altitude il fait beaucoup plus frais en tout cas la soirée et la nuit. Je trouve une chambre assez bien et je me pose au calme. Cela fait du bien après toutes ces heures de routes. Un petit tour dans la ville pour se restaurer et ensuite au lit. La route fatigue et il faut récupérer pour être de nouveau en forme pour affronter les aventures du lendemain.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.