Les plages et le snorkeling à Koh Tao

L’autre principale activité que nous avons fait sur l’île a été de découvrir ses plages et ses spots de snorkeling.

Le snork…quoi ? Le snorkeling ! Que l’on appelle aussi la randonnée palmée ou l’exploration à la palme ou la randonnée aquatique ou la pratique dite « avec palmes, masque et tuba » (PMT). Ca devient plus clair comme ça ? En gros, on a pris notre masque, notre tuba (on n’a pas de palme) et on a été nagé dans l’eau.

Le snorkeling c’est donc nager en surface, regarder vers le fond marin et observer la vie qui s’y trouve ! Si si, même en restant à la surface on peut voir de nombreuses espèces de poissons, de coraux, d’anémones.

D’une manière générale, il faut s’éloigner des bords de la plage où vous n’aurez aucune visibilité. Donc si vous ne voyez rien au premier abord, ne soyez pas découragez, et nagez un peu plus au large (parfois 10 mins de nage sont nécessaires) mais vous ne serez pas déçus du spectacle. Aux abords des rochers, la visibilité y est également généralement plus appréciable.

Nous avons testé de nombreuses plages que nous allons vous décrire. Juste un petit bémol à retenir, nous sommes en novembre (mois où il pleut le plus et où la météo est variable), et il ne faut donc pas prendre pour acquis notre expérience de snorkeling. Ce que je veux dire c’est que c’est pas parce qu’on n’a pas eu une très belle visibilité tel jour à telle période, que vous aurez forcément la même chose. Vous voyez ? Nous étions également dans une période creuse niveau tourisme, donc peut-être que certaines plages ne sont pas mises à leur avantage pendant cette période.

Enfin, les marées sont également importantes à prendre en compte. Pendant notre période, les marées étaient hautes en journée, très hautes même, ce qui fait que certaines plages étaient inexistantes (pas de sable, l’eau arrive directement aux rochers).

Petite crique près de Shark Bay

Le chemin d’accès n’est pas facile à trouver, il se trouve sur le chemin de Freedom Beach, près du Taatoh Resort. Il faut entrer dans un bois, descendre quelques marches, puis vous arrivez sur une toute petite crique avec des rochers et un peu de sable (souvenez-vous, marée haute, il se peut donc qu’à une autre période, il y ait un peu plus de plage). Nous ne voyons pas bien comment étaler nos serviettes et y laisser nos affaires. A ce moment-là, des français nous disent qu’il n’y a aucune visibilité et puis d’un seul coup, il se met à pleuvoir des trombes d’eau. On n’y reste pas, préférant s’abriter dans un bar ! A la votre !

Je vous en parle quand même car elle peut être intéressante. En effet, elle se trouve à quelques coups de palme de Shark Bay (je vous en parle plus loin) qui est est une plage payante.

Freedom Beach

L’accès de la plage est payant :  50 bahts/pers. La plage est assez petite, il n’y a pas beaucoup de sable (marée haute). Cependant, elle reste agréable. Il y a des arbres dans l’eau, tout au bord, cela lui donne du charme. Des hamacs y sont accrochés et sont disponibles à ceux qui veulent se prélasser tranquillement. Nous entrons rapidement dans l’eau à 28°c avec nos masques et nos tubas. Nous avons exploré les fonds marins pendant près d’1h30. Nous avons vu pas mal de poissons, c’était vraiment chouette.

Ao Sai Daeng

La plage est accessible par les routes extrêmement pentues, aussi bien dans le sens de la montée que dans le sens de la descente. On arrive sur une plage assez petite, presque déserte. La plage est entourée de resort, il y a des chaises longues à la location ainsi que des masques et tubas. Nous nous installons à l’ombre d’un cocotier en haut de la plage car le matin la marée peut encore monter.

Au niveau de la visibilité, malgré les conditions météo qui semblaient idéales, nous n’avons pas vu grand chose. Ça ne nous aura pas empêché de barboter dans l’eau et de bronzer sur la plage pendant une bonne partie de la matinée.

Ao Tanote

La plage est grande, propre et plutôt sympa. Il y a un gros rocher sur lequel est fixé une corde permettant de grimper à son sommet pour ensuite se jeter à l’eau. Perso, nous n’avons pas testé. Il y a également des petits restaurants où l’on peut se prendre des rafraîchissements.

Nous y avons été deux fois sur cette plage. La première fois, aucune visibilité. Le lendemain, nous n’avons pas été déçu : très bonne visibilité malgré un peu de courant et nous avons même découvert de nouveaux poissons.

Ao Leuk

La plage est facilement accessible (même si très pentue mais ça on ne peut pas y échapper) par une route goudronnée tout du long. Nous arrivons au niveau d’une cahute où il faut s’acquitter d’un droit d’entrée de 100 bahts/pers. On commence à en avoir marre de devoir payer pour tout, mais bon apparemment les chaises longues sont gratuites, on se dit que c’est déjà ça.

A 100 bahts/pers on s’attend à une belle plage, bien entretenue. Eh bien non, nous sommes très déçus de découvrir une plage qui semble à l’abandon. Ce n’est pas propre, les parasols sont défoncés, certains transats et petites tables sont renversés, les hamacs sont cassés et renversés, il y a des détritus et des bouts de verre… on se demande où va l’argent.

Nous nous jetons à l’eau, nous nous éloignons du bord de la plage, et nous longeons les rochers sur la cote ouest. Plus nous nous éloignons, plus la visibilité est bonne. Nous nageons 20 minutes vers le large, tout en découvrant de beaux fonds marins, nous stationnerons près de 10 mins au même endroit, Antoine ayant aperçu un requin à pointe noire, mais que nous ne retrouverons pas. Puis 20 mins de nouveau pour rejoindre la plage.

On ressort pour se reposer, et puis c’était tellement beau, qu’on y retourne pendant près d’une heure encore. Nous essayons d’améliorer nos compétences cinématographiques avec la GoPro, mais ce n’est pas gagné !

Shark Bay

Elle se nomme ainsi car c’est ici qu’on a le plus de chance de voir des requins à pointe noire, de 7h à 10h du matin ou après 17h parait-il.

La plage n’est pas facile à trouver car en fait on y accède par les resorts (nous on n’osait pas entrer).

Nous y avons accédé par le resort Rocky. On s’est fait tout petit de peur d’être refoulé, mais en fait c’est passé sans problème. En ressortant, nous nous sommes embrouillés et nous sommes ressortis par le resort Haadtien. Je pense donc que nous pouvons accéder à la plage par l’un ou l’autre des resorts.

Il est encore tôt le matin, il n’y a presque personne sur la plage. La plage est grande, très belle et très propre. Une des meilleurs plages que nous avons fait bien qu’elle soit entourée des bungalows des resorts. On s’installe sur la plage et puis un jeune vient nous dire que c’est une propriété privée. Il ne parle pas très bien anglais et nous on pense qu’on doit partir. Il va chercher un petit papier en anglais où il est écrit que toute personne étrangère aux resorts doit payer 100 bahts. On les paie sans soucis vu l’état de la plage par rapport à Ao Leuk où nous avions du payer le même prix ! Et puis surtout on voulait voir des requins nous !

Je vous parlais au début de la petite crique. Elle rejoint Shark Bay en quelques coups de palme, donc si vous voulez voir les requins sans avoir à payer Shark Bay, je pense que c’est un bon moyen.

On se jette à l’eau. L’eau est limpide, magnifique. Il n’y a pas besoin de s’éloigner de beaucoup du bord pour découvrir les premiers poissons avec une très bonne visibilité. Pendant plusieurs mètres l’eau sera peu profonde mais avec beaucoup de vie sous-marine. Encore une fois nous nageons littéralement parmi les poissons. Au bout d’un certain temps, il y a un peu plus de profondeur mais la visibilité reste extra. Malheureusement nous n’aurons pas vu de requins.

Cependant, nous voyons un groupe de snorkeleurs, déposés par un bateau (voir la partie sur les tours organisés), se rassembler. On se dit qu’il y a un truc et on va voir. Et quel truc ! C’était une magnifique tortue ! Incroyable, merveilleux, superbe, il n’y a pas assez de mot pour décrire ce que l’on ressent. Nous sommes donc plusieurs à observer la tortue, puis le bateau rappelle les snorkeleurs (qui ont du mal à partir et l’on comprend pourquoi) et comme ça nous avons eu la tortue rien que pour nous deux, tout le temps que l’on voulait !

A refaire, nous aurions commencé par cette plage et nous y serions retournés le soir pour y voir les requins. Malheureusement, c’était notre dernier jour.

Les plages inaccessibles au moment où on voulait y aller (marée haute) :

  • Ao Chalok : celle juste à côté de notre hôtel (oui je sais c’est ballot).

  • Mango Bay : le chemin d’accès est extrêmement difficile, même en scooter. On s’est pris une bonne galère, en dérapant, en s’embourbant dans le sable, en ayant des sueurs froides face à l’état du chemin, aux cotes et aux descentes. Après 20 bonnes minutes de scoot’, on arrive sur un petit parking. On apprend que la plage est payante (100 bahts/pers, soit environ 2€50) mais surtout qu’il n’y a pas de plage (marée haute) et donc pas de snorkeling. On peut vérifier si on veut hin, mais c’est 100 bahts….nous sommes très déçus, surtout en connaissant le chemin retour qui nous attend.

Les tours organisés pour le snorkeling

De nombreuses agences proposent des tours organisés de snorkeling. Vous prenez le bateau soit une demi-journée, soit une journée, puis il vous dépose aux spots les plus réputés pour le snorkeling.

Nous en avons vu plusieurs lors de nos balades de snorkeling.

Le bateau arrive, largue tous ses passagers dans l’eau (une trentaine de personnes alors déjà le temps que tout le monde se prépare, saute à l’eau…), ils nagent un peu pour s’éloigner du bateau, reste de 5 à 10 mins dans l’eau, plus ou moins groupés, sont rappelés par la corne du bateau et hop tout le monde remonte déjà.

Bon, ils ont sûrement eu accès à des spots que nous n’avons pas fait, et je ne peux pas vous le déconseiller si c’est votre truc. Tout ce que je peux dire, c’est qu’en louant un scooter à 150 bahts la journée et faire votre propre programme de snorkeling, vous pouvez économiser une certaine somme tout en restant libre et autonome.

Quelques photos prises à partir des vidéos que nous avons fait avec la GoPro

Infos pratiques :

– Entrée à Shark Bay : 100 bahts/pers, soit environ 2€60

– Entrée à Ao Leuk : 100 bahts/pers, soit environ 2€60

– Entrée à Freedom Beach : 50 bahts/pers, soit environ 1€30

Une réflexion au sujet de « Les plages et le snorkeling à Koh Tao »

Laisser un commentaire