Pokhara, un repos bien mérité

Première journée de repos bien mérité après un petit mais costaud trek autour de l’Annapurna. Après quelques petites péripéties pour trouver une chambre, je m’installe à Berlin Guest House sans vraiment de conviction mais à 350 roupies népalaises une chambre avec salle de bain et toilettes, je ne boude pas mon plaisir. 

Pour ces quelques jours de repos je décide de prendre le temps. Repos et visite sur un rythme pépère. Je commence donc par partir en taxi vers le vieux Pokhara. Après avoir parcouru le Lonely Planet j’avoue que je suis un peu déçu. Certes il y a de magnifiques temples et pas d’agence de trekking ou de magasins mais avec toute cette foule je n’arrive pas à apprécier ce lieu. Après avoir fait un petit tour je rentre vers le centre actuel de Pokhara en choisissant le bus local, beaucoup plus fun à mon goût. Ça bouge dans tous les sens et il vaut mieux être assis que debout surtout lorsqu’on est grand et que la tête touche le toit du bus. Les bus locaux font toujours le plein et très rapidement on se sent serrés, les uns sur les autres! 

Pour garder le rythme que je m’impose, je profite régulièrement des couchers de soleil devant Phewa Tal côté Lake side. C’est le deuxième lac du pays par sa taille. De ce côté le tourisme est très développé mais ce la ne m’empêche pas d’admirer tranquillement et sereinement la beauté de ce lieu avec en fond Rani Ban, la luxuriante forêt de la reine et tout en haut la Pagode de la Paix. En fin d’après midi, j’en profite pour naviguer sur ce magnifique lac. Pour quelques roupies j’embarque dans un doonga petit bateau coloré à rames,  avec une batelière, pour environ 1 h de balade. Encore une fois il est difficile de transcrire avec des mots, l’agréable sensation de ce paysage . Un seul conseil, allez y!

J’ai pris pour habitude de petit déjeuner et de souper au même restaurant car la vue et magnifique, le Palm Beach Restaurant & Bar. Je discute de plus en plus avec le patron (ou gérant, je n’ai jamais vraiment su) et de fil en aiguille je loue un scooter par son intermédiaire afin d’aller voir d’un peu plus près la Blanche Pagode de la paix. Elle est perchée sur une corniche au dessus de Phewa Tal et a été construite par des moines bouddhistes de l’organisation japonaise Nipponzan Myohoji pour promouvoir la paix dans le monde. C’est vraiment un magnifique édifice, d’une blancheur impeccable. Dommage pour moi, un glissement de terrain me prive de la voir de plus près.

Sans me laisser abattre je file vers Sarangkot et son panorama majestueux et peut être y découvrir le massif de l’Annapurna (30 roupies pour le parking (si on poursuit la route un peu plus loin il y a un parking gratuit, en bas du point de vue et 30 roupies pour l’accés au point de vue). On vente partout ce point d’observation, il est décrit comme une expérience ultime…peut être car pour moi c’est à nouveau les nuages qui me bouchent la vue. Pourtant je suis resté patient et même fait la connaissance d’un petit papy avec qui j’ai appris à connaître un peu plus les caprices de la météo locale.

Je me retourne vers ma guest house et après une bonne douche, je me présente au restaurant habituel accompagné d’un couple d’espagnol, où pour ma dernière soirée, nous partageons une belle soirée. C’est ainsi que se termine mon expérience à Pokhara une ville de départ de tous les trek vers l’Annapurna mais où il fait bon se reposer.

Laisser un commentaire