congé

Quel congé pour un tour du monde ?

Notre projet tour du monde avance et après la phase de l’itinéraire, la question du travail est sur toutes les lèvres. Eh oui, lorsque j’évoque notre voyage, la question que tout le monde me pose est : »tu fais quoi de ton travail ? » « Et quand tu vas revenir, tu es sure de trouver autre chose ? ».

Effectivement, c’est une question importante car étant en CDI dans une association je dispose de 8 semaines de congés par an. C’est un peu court pour pouvoir faire un beau tour du monde. Cette option n’étant pas concluante, j’ai commencé à me renseigner sur les différentes possibilités me permettant de partir de mon travail.

L’option la plus simple et la plus radicale est la démission. Elle ne demande pas de grande procédure administrative et elle permet d’avoir un temps illimité de voyage. Le seul inconvénient est qu’au retour cela peut être plus difficile de retrouver un nouveau travail ainsi qu’un appartement.

L’option intermédiaire est le congé sabbatique qui est soumis à certaines conditions :

  • Au moins 36 mois (consécutifs on non) d’ancienneté dans l’entreprise.

  • Au moins 6 ans d’expérience professionnelle.

La durée d’un congé sabbatique est comprise entre 6 et 11 mois. Le salarié doit adresser sa demande à son employeur, au moins 3 mois avant la date de départ en congé, par lettre recommandée avec accusé de réception, en précisant la date de départ et la durée demandée.

L’employeur a 30 jours pour répondre, passé ce délai la demande est considérée comme acceptée.

L’inconvénient majeur de cette possibilité est sa durée limitée à 11 mois. Nous, nous souhaitons partir 1 année pleine.

L’option pour laquelle j’ai opté est le congé sans solde.

Cette demande est moins contraignante car il n’y a pas de condition à remplir. Bien que le congé sans solde ne soit pas réglementé par le code du travail, il est préférable de rédiger un document écrit, qui servira de preuve en cas de litige. Cosigné par l’employeur et le salarié, ce document peut prévoir :

  • les dates envisagées de début et de fin du congé,
  • la possibilité de renouveler le congé,
  • et les conditions de retour du salarié dans l’entreprise.

Voilà la théorie, mais concrètement voici comment les choses se sont passées pour moi :

La première question fut de savoir à quelle période je devais informer mon responsable de notre projet tour du monde d’un an. J’ai décidé de faire cette démarche en deux temps : le premier temps avant les vacances de Noël pour lui annoncer que j’allais faire une demande de congé sans solde pour ce projet et ainsi lui laisser le temps de digérer la nouvelle. Nous avons échangé sur le projet et noté les questions que soulevait cette demande (mutuelle obligatoire, quel poste au retour, …). Cette première approche a permis à chacun de nous deux de nous renseigner sur les démarches à effectuer.

Le second temps a été après les vacances. Nous nous sommes revus mi-janvier, lors d’un entretien individuel. Il s’agissait de faire le point sur mes horaires et aussi de lui transmettre par écrit ma demande de congé sans solde officielle. J’ai fait une demande de congé d’une durée de 13 mois (12 mois de voyage et 1 mois pour revenir sur terre). Après un petit temps de négociation, nous sommes parvenus à un terrain d’entente sur l’organisation de mon congé sans solde. Mon responsable a transmis ma demande aux ressources humaines afin de faire valider cette organisation.

Quelques jours plus tard, j’ai reçu un courrier m’indiquant que ma demande de congé sans solde était acceptée selon les conditions prévues avec mon responsable. Je dispose maintenant d’un délai de réflexion pour la valider à mon tour. Mais c’est déjà tout vu, j’accepte et je signe tout de suite ! Je serais donc officiellement disponible du 07/08/17 au 31/09/2018 !

Quel soulagement de savoir qu’un de nous deux aura du travail à notre retour. En effet, Aurel est en CDD jusqu’au 31/08/2017. Elle cumulera ses congés en août afin de pouvoir nous organiser tranquillement pour la dernière ligne droite. Elle se renseignera auprès de Pole Emploi afin de savoir comment cela peut se passer pour ses indemnités au retour. La suite dans un prochain article !

Une étape supplémentaire qui donne forme à notre projet de tour du monde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.