équipements

Nos équipements principaux : Sac à dos, veste et chaussures !

A sept mois du départ, nous commençons à nous pencher sérieusement sur notre équipement textile. Nous n’avons pas de budget précisément défini pour cela, mais en regardant sur le net et en comparant différents sites, la moyenne semble se situer aux alentours de 600€/personne.

Il y a particulièrement 3 équipements textile où il nous semble primordial de prendre des affaires de très bonne qualité et donc d’y mettre le prix. Eh oui, nous allons devoir vivre avec pendant 1 an ! Il faut que ça tienne le coup.

J’ai nommé : les chaussures, le sac à dos et la veste.

Antoine a déjà trouvé ses équipements, nous y reviendrons après. Quant à moi, je n’ai ni chaussure, ni veste, ni sac à dos.

En faisant le tour des magasins de sport locaux (Décathlon, Intersport,…), nous sommes vite limités dans les choix et dans les marques. Acheter sur Internet ? moui, mais on ne peut pas faire différents essayages. Notre solution ? Monter à la capitale et plonger dans l’univers « Au vieux campeur« . Plusieurs boutiques, dans un même quartier, classées par thème. Un peu perdus au départ face au nombre impressionnant de boutiques, nous demandons le plan pour aller à l’essentiel.

1ère étape : la veste ! Beaucoup de bonnes marques (Millet, Lafuma, The North Face…), beaucoup de choix et il y en a pour tous les budgets. Nous demandons des conseils à un vendeur, il nous propose différents produits en fonction de notre projet, dans des gammes différentes de prix.

Les conseils :

  • Privilégier les membranes Gore-Tex (respirantes et imperméables)
  • Choisir un textile résistant (pour le portage du sac à dos) et préférer des fermetures éclairs solides
  • De préférence, prendre un vêtement respirant (ouverture possible sous les bras)
  • Regarder l’accessoirisation (nombre de poches, capuche)

Suite à de nombreux essayages, entre différentes gammes de prix, 3 vestes restent en lice :

LD Sangar W Veste de Lafuma

All Terrain W Veste de The North Face

Ld Montets W Veste de Millet

La Millet est un peu plus chère, j’ai besoin d’un temps de réflexion. La Lafuma avait un défaut de fabrication, je ne pouvais pas l’acheter et c’était la dernière. Quant à la North Face, il n’y avait pas ma taille pour essayer. Je repars bredouille.

2ème étage : les chaussures ! Encore une fois, les conseillers sont très sympathiques et semblent avoir beaucoup d’expérience. Choix du cœur (esthétique, belle couleur) ? ou choix de la raison (qualité et praticité) ? Je me résigne au choix de la raison.

Les conseils :

  • Plutôt des chaussures hautes pour un bon maintien de la cheville. Je suis un peu têtue, je vais rester sur ma 1ère idée de chaussures basses.
  • Une membrane Gore-Tex (attention, cela peut devenir contraignant dans les pays chauds)
  • Un pare-pierre important
  • Une semelle Vibram pour un bon amorti au talon
  • Des chaussettes en laine merinos ou synthétique (bannir le coton)
  • Prendre une demi-taille voire une taille au-dessus car les doigts de pieds ne doivent pas buter devant la chaussure lors d’un dénivelé.

J’ai essayé 3 types de chaussures :

– La Mojito Gore-Tex de Scarpa : trop flexible, pas assez solide pour du tout terrain, n’absorbe pas assez les vibrations, le pare-pierre n’est pas assez important. Dans le même genre : X ULTRA 2 de Salomon

– La Friction Gore-Tex de Millet : personnellement, je les trouve trop imposantes et trop lourdes, elles ne me plaisent pas. Le pare-pierre et les crampons sont trop robustes.

– La Trektail Gore-Tex de Salewa : elles seront mon choix final. Elles sont un bon compromis entre les 2  précédentes. Solides sans être trop imposantes et assez légères. Le pare-pierre intégral s’intègre bien à la chaussure.

3ème et dernière étape : le sac-à-dos ! Encore une fois, de nombreuses marques et de nombreux choix. Au niveau de la contenance : de 45 à 55L pour les femmes et de 50 à 60L pour les hommes.

Les conseils :

  • Pour le réglage : desserrer toutes les sangles du sac (rappel de charge, bretelles, ceinture). Mettre la ceinture bien serrée sur les hanches, puis tirer sur les 2 sangles stabilisatrices se trouvant derrière la ceinture en bas du sac. Régler les bretelles, puis les sangles de rappel de charge (au-dessus des bretelles). Desserrer légèrement les 2 bretelles puis il faut ajuster la sangle de poitrine à hauteur désirée. Pour finir, resserrer les bretelles.
  • Privilégier une ouverture ventrale
  • Porter la ceinture au niveau de l’os de la hanche
  • Avoir le Rain Cover intégré (protection de pluie)
  • Regarder l’accessoirisation (nombres de poches, fermetures éclairs)

Encore une fois, j’ai essayé 3 types de sac :

– le Aircontact 40+10L Lady de chez Deuter : bretelles, dos, ceinture très confortables et facilement réglables. De nombreuses poches dont une grande ouverture ventrale pratique pour le rangement des affaires, protection de pluie. Seul bémol, c’est le plus lourd des 3 sacs (2k350g)

– le Act Lite 45+10SL Lady version allégée du sac précédent, de chez Deuter donc. En effet, il est plus léger (1k690) car le système bretelles/dos/ceinture est moins perfectionné que le Air Contact. C’est plus difficilement réglable, je le trouve moins confortable, les bretelles, mêmes réglées, frottent contre mon cou. Par contre bonne accessoirisation (nombreuses poches, ouverture ventrale)

– le Kyte 46 Lady de chez Osprey : il est également assez léger (1k500g), il a un très bon système d’attache bretelles/dos/ceinture, confortable. Mais il est plus léger car l’accessoirisation est cette fois-ci amoindrie, en effet, il n’y a pas d’ouverture ventrale ce qui est un vrai frein pour moi.

Cette fois-ci, je ne choisis pas de compromis. Je prends le Aircontact de Deuter, malgré son poids et son prix un peu plus important : ouverture ventrale, de nombreuses poches, très bon système d’attache, très confortable.

Tellement bien ce sac qu’Antoine va craquer pour le même version homme 🙂

Et voilà ! J’ai le sac à dos et les chaussures ! Ça progresse ! En attente pour la veste.

Antoine a donc son nouveau sac à dos le Air contact 45+10L de Deuter.

Concernant ses chaussures, il les a acheté sur internet sports shoes. Il s’agit des Merell Annex Gore-Tex. Elles n’ont pas encore été testées sur le terrain, mais elles sont rigides, sont imperméables, disposent du Vibram et d’un bon pare-pierre.

Concernant sa veste, c’est une veste qu’il a déjà depuis bientôt 3 ans, achetée sur le site Trekkin : la Red Needles Gore-Tex Black Man de Millet. Elle est légère, une bonne imperméabilité et respirabilité avec notamment les ouvertures sous les bras. Elle a des renforts au niveau des épaules pour le portage de sac à dos. Elle a été testée et approuvée lors d’un précédent voyage au Népal !

Une réflexion au sujet de « Nos équipements principaux : Sac à dos, veste et chaussures ! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.