Stupa Bodnath

Stupa de Bodnath un lieu unique

Retour dans la grande ville, Katmandou et sa foule. Je change de quartier, Bodhnath, pour aller découvrir le plus grand Stupa d’Asie qui fourmille de vie. Après une bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner, je me dirige vers le stupa de Bodhnath.

Quand je suis arrivé hier soir il y avait plein de monde qui circulait mais ce matin c’est plutôt calme. Je paie mon entrée 250 Rs (garder le ticket sur vous car il y a plusieurs points de contrôle). Pour s’imprégner encore plus de l’atmosphère que dégage ce stupa, vous pouvez y accéder par l’entrée à l’extimité nord, à coté d’un petit sanctuaire dédié a Ajima, la déesse de la Variole.

Je circule autour du Stupa toujours dans le sens des aiguilles d’une montre. Tout autour de ce Stupa, il y a de nombreuses boutiques de souvenirs. On trouve de tout et à tous les prix. En plus de ces boutiques il y des restaurants et des hôtels qui se vantent tous d’avoir le meilleur point de vue sur le stupa grâce à leur terrasses. Heureusement cela ne gâche pas ce magnifique site.

« Ce stupa est d’une grâce et d’une pureté unique dans le pays. De son dôme blanchi à la chaux à sa tour dorée ornée des yeux du Bouddha qui voient tout, ce monument répond à des proportions strictes et hautement symboliques rappelant la voie du Bouddha vers l’illumination. La base symbolise la terre, le kumbha (dôme) l’eau, l’harmika (tour carré) le feu, la flèche l’air et l’ombrelle tout en haut, le vide qui s’étend au-delà de l’espace. Les 13 niveaux de la flèche représentent les 13 stades par lequel l’homme doit passer pour atteindre le nirvana.Autour de la base, se trouvent 108 petits édifices d’Amithabha, et des moulins à prières, disposés par groupes de quatre ou cinq dans 147 niches. » Lonely Planet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.