Ubud le calme d’une ville charmante

Et me voilà arrivé à Ubud, sur l’île de Bali. Enfin au calme et un seul programme en tête : repos. Après avoir passé beaucoup de temps dans les transports et être réveillé aux aurores c’est agréable de se poser.

Ubub est une ville qui se prête très bien à ce genre d’exercice. Tout est fait pour les touristes : hôtels de luxe, cafés élégants et boutiques chics jalonnent les rues mais la ville reste à échelle humaine. On trouve pleins de petites boutiques et de café/resto très simple et agréable. Nous sommes de nombreux voyageurs à séjourner dans des family house (chambre d’hotes) appréciant le rythme de la vie familiale ponctué par les offrandes. Chaque matin une personne dépose des petites coupelles remplies de fleurs et de graines devant la chambre.

Il y a toujours beaucoup d’Home Stay et le choix peut vite devenir long et pénible. Comme d’habitude une personne vient vendre les mérites de ses quatre chambres. Nous discutons et nous convenons d’un prix très intéressant. Dès l’entrée je suis conquis. Plein de végétation, des statues de dieux, un magnifique jardin, un bassin avec des poissons. Les chambres sont spacieuses et viennent définitivement arrêter mon choix. Tout ce petit paradis se situe ici Wayan Family. Ne réserver pas si possible et aller discuter le prix avec le gérant.

Après le plaisir d’avoir trouvé une chambre, le plaisir continu grâce au restaurant, le Dewa Warung, une fois les marches grimpées on s’installe sur des tables basses ou celles plus hautes et on profite d’une Bitang bien fraîche en attendant de consommer de fabuleux plats comme les brochettes de tofu ou de satay à la sauce cacahuète.

Dans les environs d’Ubud, après avoir traversé un bois tropicale à la végétation touffue, on pénètre dans le territoire de la forêt sacrée des singes, peuplée d’une communauté de macaques qui font l’objet d’une vénération suprême dans la religion hindoue. La forêt des singes est une réserve naturelle sacrée, située à l’extrémité sud de Jalan Monkey Forest. Elle abrite le temple de Dalem Agung Padantegal et plus de 200 macaques à longue queue(Macaca fascicularis).

Ubud est connue comme le centre culturel de Bali et comme une terre d’artistes. Situé sur la Jalan Raya Ubud, juste en face du palais royal Puri Saren, il est normal de trouvé un marché qui a gardé son charme d’antan, avec ses vendeurs balinais accroupis parmi les épices et les légumes. Le marché vend également des objets d’artisanat dont la plupart ont été faits dans les villages voisins.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.