Un saut dans le passé en Thaïlande

Sukhothai

Nos premiers pas en Thaïlande se font de façon agréable. Nous ne sommes pas trop bousculés et nous arrivons sans problème à Sukhothai. Après les formalités d’usage et le paiement de notre chambre, nous prenons place dans nos quartiers. La fatigue s’accumule et après notre épisode malade au Myanmar, il est grand temps de faire une bonne grasse matinée et de prendre le temps. Ca tombe bien car nous avons pris 3 jours et généralement deux jours suffisent pour visiter la ville et le parc historique de Sukhothai.

Après un sommeil réparateur nos louons deux vélos pour se diriger vers le centre-ville et après avoir refait le stock de médicaments, nous visitons le temple Phra Maeya Shrine très respecté par les habitants. Ce temple abrite une statue de l’idole de Phra Maé Ya. Elle a une figure de pierre avec un visage blanc, des cheveux longs et elle est habillée comme une reine antique. Il n’y a pas beaucoup d’autres choses à voir dans la ville et avec le niveau de chaleur et notre fatigue, nous retournons dans notre chambre au calme et au frais.

Nouvelle journée et elle commence tôt : 7h du matin pour être précis. Nous prenons notre petit-déjeuner et nous grimpons in-extremis dans un touk-touk bus qui nous conduira dans la vieille ville de Sukhothai qui est le principal intérêt de la ville voire le seul.

Il y a plus de 900 ans Sukhothai a été la première capitale de la Thaïlande et cela pendant 120 ans. À cette période la ville rayonnait dans toute la région et les historiens d’aujourd’hui parlent de cette époque comme l’âge d’or de la Thaïlande. C’est aussi au même moment que le bouddhisme a connu une expansion importante. De cette période, il reste de nombreux vestiges historiques, tous classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

Vélos loués, entrées acquittées, il est grand tant de pénétrer dans le parc historique de Sukhothai. Après avoir franchi à peine quelques mètres que nous tombons sur le Wat Mahathat : le plus grand temple monastique de l’ancienne capitale. Avant c’était un immense palais qui disposait de son propre temple. Un bouddha trône sereinement au milieu des ruines dans la position du lotus.

Devant chaque temple ou palais il y a un panneau qui donne des informations mais aussi une vue d’ensemble de ce qu’étaient les bâtiments il y a 900 ans. Heureusement car ce n’est pas facile d’imaginer à partir des ruines que nous avons devant nous.

Nous poursuivons notre route avec le Wat Si Sawai. Il s’agit d’un temple khmer avec trois prangs (imitant les Vimanas hindous de Shikhana) considérés comme des monuments d’une importance considérable. Nous observons des fragments d’images hindoues dont celles du dieu Vishnu, ce qui veut dire que ce temple était bien à l’origine un sanctuaire hindou. Il fut transformé plus tard en temple bouddhiste.

Pour éviter un article soporifique et perdre des personnes en cours de lecture je vais stopper ma description des temples ici et vous dire qu’il y a encore de nombreux temples à contempler à l’intérieur de ce parc historique comme le Wat Traphany Ngoen, le Wat Sa Si, le Wat Chara Songkhram ou encore le monument du roi Ramkhamhaeng, le grand roi de la période de Sukhothai.

Je viens de vous parler de la première et principale zone du parc mais sachez qu’il existe encore 4 autres zones à découvrir, donc vous avez de quoi vous faire plaisir !

Encore une fois la chaleur plus la fatigue et les restaurants le long de la route auront raison de nous. On s’arrête pour manger mais aussi boire car même si nous avons de l’eau, il nous est impossible de la boire : elle est devenue trop chaude. Il fait au moins 30°C. Nous rendons les vélos et regagnons notre chambre en touk-touk bus.

La gare routière étant proche de notre hôtel, nous réservons notre futur trajet pour Ayutthaya.

Infos pratiques :

  • Ticket de bus de Mae Sot à Sukhothai : 133 bahts soit 3,44 €
  • Une nuit en chambre double avec climatisation à RuengsriSiri Guesthouse : 380 bahts soit environ 9,84 €
  • Deux repas street food en centre-ville : 70 bahts soit 1,81 €
  • Trajet de la gare routière au parc historique : 30 bahts par trajet/personne soit environ 0,77 €
  • Location d’un vélo au parc historique : 30 bahts soit environ 0,77 €
  • Entrée au parc historique par zone/personne : 100 bahts soit environ 2,59 €
  • Si entrée avec vélo dans le parc historique : 10 bahts supplémentaire par vélo soit environ 0,25 €
  • Bus de Sukhothai à Ayutthaya : 310 bahts par personne soit environ 8,00 €

C’est dans un bus de luxe et à deux étages, que nous rejoignons Ayutthaya ou plutôt nous sommes déposés sur une aire de repos à 6 kms à proximité d’un grand axe routier. Nous sommes hélés par les chauffeurs de taxis avec qui il faut négocier le tarif. Ayant rencontré un autre couple dans le bus nous les laissons négocier un bon tarif pour nous conduire jusqu’à notre hôtel.

Ayutthaya 

Ayutthaya est une autre ancienne capitale de la Thaïlande pendant 450 ans ! Cette ville est aussi une étape importante pour toute personne qui s’intéresse aux vestiges historiques. Je vous rassure tout de suite, pas besoin d’être un historien qualifié en culture thaïlandaise pour apprécier. Ces vestiges sont eux aussi classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

Une fois sur place, nous patientons un peu dans notre chambre au frais en attendant que la température soit plus respirable et ainsi commencer la découverte des temples. Nous avons un bon emplacement avec notre hôtel et c’est à pied que nous rejoignons le premier temple qui est à deux pas de l’hôtel. Le Wat Ratchaburana (Wat veut dire temple en thaïlandais) fut construit en 1424 sous le règne du roi Sam Praya et c’est le lieu où fut enterré ses deux frères. Les deux pagodes (Chedi) ont été construites en mémoire aux deux princes qui se sont entretués au cours d’un duel à dos d’éléphant !

Juste à côté se trouve le Wat Maha That, sa création remonte à 1370 et il a été un temps monastère royale. Dans ce temple on découvre de nombreuses statues de bouddha sans tête ou amputées jusqu’au buste. Ce temple est aussi très visité car c’est là qu’une tête de Bouddha aurait roulé jusqu’au banian où aujourd’hui elle est prisonnière des racines de l’arbre. Faites attention à vous à cet endroit car des touristes (dont je tairai la nationalité) se jettent dessus avec l’appareil photo au poing.

Après une nuit de repos nous reprenons notre découverte des temples et cette fois-ci en vélo ! Nous commençons par le Wat Thummikarat où de nombreuses statues de coq trônent en nombre dans ce temple autour d’une statue de Bouddha. Pendant cette journée nous enchaînerons les visites de temples, dont le Wat Na Phra Meru avec son grand ensemble blanc, ou encore le Wat Chang Tha aux trois bouddhas assis, et puis le Wat Lokaya Sutha avec son Bouddha couché de 42 mètres de long et enfin le Wat Chaiwatthanaram, le temple royal avec ses cinq pagodes.

Et je peux continuer pendant plusieurs minutes en vous sortant d’autres noms de temples mais il est plus sage de vous dire qu’Ayatthaya regorge de temples et qu’il est très agréable, même par une chaude journée, de découvrir cette ville avec une histoire très riche.

Nous revenons au 21ème siècle et une fois n’est pas coutume nous ne réservons pas de ticket de bus pour Bangkok. La distance étant très courte entre les deux villes, des minis-vans partent toutes les demies-heures d’Ayutthaya pour rejoindre Bangkok. L’hôtel a aussi cet avantage d’être à cinq minutes à pied de la gare routière donc pas galère pour nous de s’y rendre.

Infos pratiques :

  • Une nuit en chambre double avec ventilateur au Bann One Love : 450 bahts soit environ 11,65 €
  • Taxi partagé pour rejoindre l’hôtel : 150 bahts soit environ 3,88 €
  • Entrée pour les temples suivants : Mat Hamat, Ratchaburana, le complexe de l’ancien palais royal, Wat Chatwatthanara : 50 bahts soit environ 1,30 €
  • Location d’un vélo à la guesthouse  : 50 bahts soit 1,30€ environ
  • Mini van pour rejoindre Bangkok : 60 bahts par personne soit envion 1,55 € + si gros sac à dos prévoir de payer 60 baths supplémentaires

Une réflexion au sujet de « Un saut dans le passé en Thaïlande »

  1. Coucou
    On laisse les pagodes derrière et place aux temples ! Premiers jours en Thailande et déjà bien beaucoup de sites à découvrir ! Pendant que vous souffrez de la chaleur, nous sentons l’hiver glacial qui nous s’installe ! Prenez soins de vous… biz

Laisser un commentaire