Yogyakarta et ses temples

L’aventure continue avec l’Indonésie. Mais avant de pouvoir fouler ce nouveau pays, il faut acheter son visa à l’aéroport (35 $ américain, il est possibilité de le régler en euros). A l’atterrissage à Jakarta je fais cette formalité et je patiente de nouveau pour embarquer vers Yogyakarta.

Bagages récupérés et voilà à nouveau les chauffeurs de taxi qui arrivent. Le choix du chauffeur est rapidement fait, mais avant de partir avec lui, quelques minutes de repos. Le chauffeur m’offre une cigarette indonésienne et je ne peux refuser. Je l’allume et tout de suite, j’ai un goût sucré sur les lèvres. J’ai l’impression que le tabac est mélangé avec des épices, ce que me confirmera le chauffeur peu de temps après.

Fini la pose est direction The Wayang Homestay. C’est une ravissante petite maison avec seulement 4 chambres de disponible. L’accueil est très chaleureux et l’endroit est calme et apaisant. Wi-fi, café/thé, vélos et eau filtré sont en libre service et gratuit. La maison est légèrement à l’écart des grands boulevard donc aucun bruit ne vient perturbés ce cadre magnifique. Les gérants sont disponible et donne de bons conseils concernant des restaurant pas cher et très bon.

The Wayang Homestay propose aussi des circuits permettant de visiter les deux célèbrent et imposant temples des alentours : Borobudur (Bouddhiste) et Prambanan (Hindouiste). Les prix me paraissent corrects et cela permet d’avoir l’esprit tranquille et d’être sur de visiter ces deux temples dans la journée.

Le réveil à 4 h du matin est un peu rude car après plusieurs heures d’avion cette courte nuit ne suffit pas pour être complètement d’attaque. Le mini bus est bien là et fait la tournée pour récupérer les touristes ayant achetés ce pack.

Le premier arrêt se fait au pied d’une petite colline où est aménagé un spot afin de découvrir le lever de soleil sur le temple de Borobudur à Setumbu Hill. Pour moi cela n’a rien d’extraordinaire. Je le met dans la case des attrape touriste. Peut être est il plus judicieux de le faire de son coté afin de rester un peu plus longtemps pour admirer complètement le lever de soleil.

Le bus file rapidement vers l’entrée du temple afin de le voir de plus près est d’admirer de plus près les multiples statues de bouddha. Il y a beaucoup de personnes mais le temple est tellement immense qu’il est simple de se plonger dans ses pensées à coté d’un stupa abritant un Bouddha. J’ai vraiment apprécié ce moment de culture car c’est toujours un lieu de pèlerinage pour les bouddhistes et il n’est pas rare de voir des groupes en train de prier à l’intérieur du temple.

Nous devons continuer car l’heure c’est l’heure. De retour dans le mini bus, nous voilà maintenant en direction du temple de Prambanan qui est le plus proche de Yogyakarta. Malgré les dégâts causés par le tremblement de terre en 2006, la restauration poursuit sont cours. Ce tremblement de terre n’enlève rien au charme de ce temple hindouiste. A l’intérieur de ce temple de nombreuses structures sont érigées en l’honneur de différents dieux dont principalement Brahma, Shiva, Vishnu, Ganesh.

C’est déjà la fin de ce détour culturel à Yogyakarta. Un peu fatiguant et c’est difficile de prendre son temps sans devoir regarder sa montre continuellement pour ne pas rater le départ du mini bus, mais cela reste un passage obligatoire ou presque.

Laisser un commentaire