Marché Forain de St Pierre

Saint Pierre capitale du sud de la Réunion

Le lendemain matin, je me promène dans Saint Pierre, capitale du sud de l’île de la Réunion. Saint Pierre offre beaucoup d’aménagement ce qui permet de rendre la ville très agréable. Les gens du sud ont l’accueil chaleureux et on a vite l’impression que la vie est plus douce qu’ailleurs. Le centre ville est quadrillé comme une cité coloniale avec des avenues et des rues se croisant à angle droit, de bas en haut. La plupart des rues aboutissent à un long boulevard animé longeant l’océan Indien.

Pendant mes nombreuses promenades, j’ai découvert Saint Pierre sous différents aspects.

Tout d’abord par les marchés. J’ai commencé par le marché couvert avec son architecture métallique de 1858 en forme de kiosque qui attire les regards. On y trouve une ribambelle d’étals d’épices et divers objets artisanaux de textiles brodés souvent venus de Madagascar. Je trouve que ça ressemble à un vrai bazar organisé et c’est un endroit où il est possible de faire ses achats souvenirs car heureusement l’île ne regorge pas de magasins attrape touriste.

En plus de ce marché, Saint Pierre (comme d’autres communes) dispose d’un autre type de marché : le marché Forain. Il est situé sur le front de mer tous les samedis matins (au niveau de la ravine blanche) en plein air. C’est l’un des plus beaux marchés de l’île et très animé. Le marché propose un large choix en «  tout » ce que l’on peut trouver sur un marché, fruits et légumes, volailles, poissons, produits locaux, de l’artisanat, des vêtements, … Il est possible de se restaurer sur place car il y a des stands qui proposent des produits tous préparés du type samoussas, piment farcis, poulet grillé,… Tout comme le marché couvert, c’est un excellent endroit pour y acheter ses souvenirs (vanille, piment, préparation pour rhum arrangé).

L’île de la Réunion est aussi connue pour son rhum dont il est difficile de passer à coté. Même si partout sur l’île des affiches vantent les mérites du Rhum CHARETTE, il faut savoir qu’il existe d’autres marques de rhum (Rivières du mat à St Benoît, Savannah à St André, Isautier à St Pierre).

Étant à Saint Pierre j’ai donc tout naturellement visité la distillerie familiale Isautier qui a crée un beau musée qui nous fait parcourir et découvrir les étapes de la fabrication du rhum au cœur même de la distillerie en activité (La saga du rhum). Lorsque l’on s’approche de la distillerie une forte odeur de canne à sucre se dégage. Elle nous suit tout au long de la visite de l’usine musée qui se termine par une alléchante dégustation en fin de parcours (2 shooters au choix parmi la collection impressionnante de rhum). Cela permet d’apprécier les subtiles saveurs de ce produit authentique qui se décline aujourd’hui dans une gamme innovante de rhums vieux, arrangés paille, de punch.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.