Siem Reap la ville de départ pour Angkor

Située au nord-ouest du Cambodge, Siemp Reap est la ville d’hébergement et d’accès de tous les touristes souhaitant découvrir les temples d’Angkor. Pas besoin de chercher bien loin car tout est présent dans cette ville pour vous rendre le séjour agréable. Vous y trouverez des hôtels avec toutes les gammes de prix, la possibilits de réserver des tours en tuk-tuk pour visiter les temples, des bars et des restaurants dans le quartier animé et aussi des salons de massage avec une spécialité que je vous dévoilerais un peu plus tard.

« C’est bien beau tout ça mais concrètement ça se passe comment ?  » Bon d’accord j’accède à votre requête et je vous dévoile tout, oui tout !

Les hébergements :

Comme je vous l’expliquais plus haut, c’est pas la place qui manque. En effet, la ville regorge d’hôtels, d’auberges de jeunesse et même de resorts. Sur son guide papier le Routard en cite une cinquantaine ! Je ne vais certainement pas les énumérer tous mais juste vous citer le notre : Koh Rong Hostel à environ 600 mètres du centre-ville animé. Nous avons loué une chambre double avec ventilateur et salle de bain pour environ 8,50€ par nuit. Un petit hôtel, sans charme mais avec un personnel agréable et de bons conseils. Ils proposent aussi des tours en tuk-tuk pour découvrir les temples.

Dans la ville (restaurants, bars, animations) :

Les temples d’Angkor sont fortement mis en avant, et même si on comprend pourquoi, ils peuvent occulter les autres sites touristiques de Siem Reap. Bon on ne va pas se mentir non plus, il n’y a pas énormément de choses à visiter. D’ailleurs le gérant de l’hôtel nous a cité une seule pagode : le Wat Bo qui est un ensemble de bâtiments,  dont l’un renferme de belles peintures, et de stupas. L’endroit est calme et paisible. Si vous souhaitez voir d’autres pagodes sachez que vous pouvez en trouver tout le long de la rivière menant au lac.

A l’inverse, le centre-ville de Siem Reap, et principalement autour du Old Market (vieux marché), est très prisé par les touristes. On y trouve donc des centaines de restaurants, de bars, et tout autant de magasins de souvenirs. L’une des rues les plus animée ou en tout cas la plus connue dans Siem Reap est la Pub Street qui est l’axe principal. Très animée en soirée, attendez-vous donc à être constamment sollicités pour tout et n’importe quoi comme par exemple déguster une tarentule frie, ou un serpent…bon si vous insistez il y a aussi des scorpions!!

Dans ce secteur se trouve aussi les salons de massage, qui sont certes plus cher qu’en Thaïlande mais possède une spécialité très amusante : le fish massage, en réalité c’est plutôt une séance de pédicure pratiqué par des poissons. On plonge d’abord ses pieds dans un bac avec des poissons, de taille moyenne, et instantanément ils se dirigent sur vos pieds pour manger toutes les petites peaux mortes. Vous trouverez des fish massage un peu partout et franchement c’est sympa, pas cher et on retrouve une belle peau (de pieds).

Se préparer aux temples d’Angkor :

Nous approchons des temples et après avoir franchi les épreuves des hébergements et s’être acclimaté à l’animation de la ville, il reste encore quelques points importants tels que :

– l’achat du billet

Il ne faut pas l’oublier car la billetterie et le site des temples d’Angkor ne se trouvent pas au même endroit. Il est possible d’acheter des pass 1, 3 ou 7 jours respectivement à 37$, 62$, et 72$. Bon oui c’est sûr cela fait un trou dans le porte-monnaie, il est donc important de bien réfléchir sur le nombre de jours que vous souhaitez. Ensuite rien de compliqué, il faut se rendre à la billetterie sur la route 60 (près du Angkor Panorama Museum) et de faire la queue dans la file correspondant aux nombres de jours voulu. Les billets d’entrée pour une journée de visite sont délivrés jusqu’à 17h et ceux délivrés après 17h sont valables pour le lendemain. Il est possible de payer par carte ou cash (retirer avant de venir car pas sûr que les distributeurs disposent d’assez d’argent après le passage des nombreux touristes). Vous n’avez pas besoin de photo d’identité, ni de votre passeport (sauf pour les enfants de moins de 12 ans car gratuit pour eux). Gardez bien vos pass toujours avec vous car devant chaque temple il y a un garde pour les contrôler.

– le choix du circuit

Les temples sont divisés en deux parcours nommés simplement le petit tour et le grand tour mais rien ne vous empêche de passer outre et de faire votre propre circuit en incluant les temples que vous souhaitez et dans l’ordre que vous désirez. De notre coté, nous avons opté pour faire le grand circuit le premier jour en oubliant Angkor Wat (inclus dans le petit tour) et le second jour nous avons fait le lever de soleil sur le Wat Angkor et le petit tour.

 

– le moyen de déplacement

Concrètement il existe deux solutions principalement utilisées par les touristes. La première, peut-être la plus utilisée est celle du tuk-tuk, le tarif varie aux alentours de 15$/jour. L’avantage est que l’on peut diviser le tarif par le nombre de personnes (4 pers. max). Le chauffeur du tuk-tuk vous déposera au pied des temples principaux et vous attendra le temps de votre visite pour vous conduire au suivant et ainsi de suite. La seconde option (celle que nous avons utilisée) est le vélo. La solution la plus économique car la location revient entre 2 et 3$ par jour pour des vélos de ville. Certes il faut être un peu endurant mais pas besoin d’avoir une carrure de sportif (regardez-nous !) et tout le parcours est plat, oui oui promis. Ca laisse une grande liberté pour visiter les temples : ceux que l’on souhaite (si vous souhaitez déambuler dans les autres ruines), le temps que l’on souhaite et quand on le souhaite.

Petites infos utiles pour apprécier Angkor plus les temples : 

  • Il y a de nombreux tours organisés qui se déplacent en bus et comptent entre 20 à 30 personnes par convois touristiques. Ils sont tellement prévisibles qu’entre midi et 14 heure, ils sont au déjeuner, profitez-en pour allez voir des temples généralement très fréquentés comme le Bayon ou Angkor Wat.
  • Pour se restaurer des petits bouis-bouis sont répartis sur l’ensemble du site souvent à l’entrée/sortie des temples, tiens donc ! Ils vous auront repéré bien avant vous et ils vous héleront dès que vous aurez mis pied à terre. Les prix sont un peu plus chers qu’à l’extérieur (site touristique oblige) et certains osent même une petite arnaque ou deux. Par exemple avoir deux menus exactement identiques mais avec des prix totalement différents. Dans ce même petit resto nous avons eu les boissons (soda) offertes car nous avons hésité avant de nous installer ; à vérifier si c’est une pratique étendue à tout le site. L’astuce plus avantageuse reste de prendre avec vous votre pique-nique !
  • Prévoir de l’eau, de la crème solaire, une casquette et des batteries de rechange pour l’appareil photo.
  • Il faut compter environ 30 minutes de vélo entre le centre-ville et le Temple Angkor Wat, avec un check-point à 15 minutes pour faire poinçonner votre billet. La route est partiellement éclairée, nous étions équipés de nos lampes frontales afin d’être vus des automobilistes la nuit.
  • Pour ne pas être refoulés à l’entrée d’un temple, portez une tenue correcte, c’est-à-dire : short en dessous des genoux, et pas de débardeur.
Infos pratiques :

  • Une nuit en chambre double avec ventilateur au Koh Rong Hostel : 10 $ soit 8,48 €
  • Une tarentule grillée à Pub Street : 2$ soit 1,68 €
  • Un fish massage dans Pub Street à The Grace Spa (Street 11, Krong Siem Reap) : 2,50$ soit environ 2,12€
  • Un pass trois jours pour les temples d’Angkor : 62 $ soit environ 52,60€
  • Location d’un vélo pour 3 jours : 6$ soit environ 5,08 €
  • Pour déguster des insectes très bien cuisinés, rendez-vous au Bugs Café (tenu par un francophone), adresse : 351 Angkor Night Market St, Krong Siem Reap

2 réflexions au sujet de « Siem Reap la ville de départ pour Angkor »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.