Munnar, entre Thé et Eléphants

Le lendemain matin, Selva un conducteur de touc touc m’aborde pendant le petit déjeuner et me propose différents packages pour découvrir Munnar. En regardant ses programmes je trouve ce qui m’intéresse : balade à dos d’éléphants, trek dans les plantations de thé et dans les montagnes de Munnar et spectacle de combat traditionnel. Tout est booké assez rapidement et 30 minutes plus tard il me retrouve devant ma guest house et j’embarque à bord de son touc touc. Je ne rejoins pas directement les éléphants, Selva me conduit à une petite cascade et sur le chemin il s’arrête pour me faire admirer des points de vue magnifique. Selva est aussi un excellent guide pour comprendre la culture du thé. En plus de la culture, Selva me parle des différents industriels qui gère le commerce du thé comme la multinationale Tata Tea Limited, l’un des leaders mondiaux de la production de thé.

J’apprends aussi que sa femme ainsi que sa mère, travaille dans les plantations de thé de Munnar. Quand je lui demande pourquoi pas lui, il me répond avec un sourire que les femmes sont plus fortes dans ce travail qui demande précisions et régularité. C’est un travail physique car le terrain et très pentu et les femmes transportent de lourdes charges sur leur dos. A chaque arrêt j’entends le son répétitif des cisailles équipées d’un sac pour récolter les feuilles de thé. Les femmes les manipulent avec une dextérité remarquable.

Après ce temps d’instruction, me voici devant les éléphants pour une balade de 15 minutes (750 roupies/ personnes) suivi du cornac à pied. C’est un petit moment agréable. Bon c’est sur que cela fait un peu attrape touriste mais bon il faut tenter et j’avoue que je voulais comparer avec le Népal. On m’installe sur une grosse selle faite d’un « matelas » et je m’assois comme sur un cheval…bon c’est sur c’est pas le même gabarit !! . Le cornac ouvre le chemin et l’éléphant suit sans bruit sauf celui des chaînes qui lui entravent ses pieds arrières. Je donne mon appareil photo à un autre cornac qui fait office de photographe amateur. Il mitraille toutes les secondes et chaque fois son collègue cornac fait prendre la pose à l’éléphant.

Pour faire la comparaison entre la balade à dos d’éléphant à Munnar et au Népal, je dois avouer que l’Inde fait vraiment attrape touriste. Le circuit est tout petit et cela n’aide pas à prendre du plaisir. On peut faire une comparaison avec des parents qui offrent un tour de poney à leurs enfants. Cela est impressionnant lorsqu’on est jeune mais après on cherche d’autres sensations. Cela reste mon avis et je dois vous avouer que oui j’avais le sourire car ce n’est pas tous les jours que l’on se balade à dos d’éléphant !!

Après cette petite balade à dos d’éléphant, retour à la chambre pour une petite pause et c’est reparti pour assister à un spectacle de combat traditionnel Kalaripayattu, l’art martial du Kerala.  C’est un moment très fort en sensations. Cet art s’exerce dans une sorte d’arène (kalari en malayam) où sont disposés, dans un coin, quelques bougies et représentations divines que les athlètes saluent très souvent (à leur entrée, avant une démo, à leur sortie…).
J’ai pu voir de courts extraits de combats à deux ou trois personnes, ainsi que des prouesses réalisées en solo avec le maniement d’une des armes. Ils utilisent de vraies armes et boucliers pour combattre. Cela dure une heure et on ne s’ennuie pas. (200 roupies à 300 roupies, il faut rajouter 100 roupies pour faire des photos avec un appareil type reflex).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.